Femannose D-Mannose
Infections des voies urinaires et cystites
– les questions et réponses les plus importantes
  • Comment reconnaître une infection urinaire ?

    Les voies urinaires sont littéralement les voies qui transportent l’urine depuis les reins vers l’orifice urinaire. Les infections urinaires se produisent la plupart du temps de l’extérieur vers l’intérieur. La première phase est l’inflammation de la muqueuse de l’urètre qui va de l’orifice urinaire à la vessie. Les symptômes sont les mêmes que ceux d’une cystite : envie pressante d’uriner, sensation de brûlure pendant la miction et au repos, accompagnée de douleurs dans le bas-ventre. Les femmes peuvent aussi avoir des pertes. Chez les hommes les symptômes peuvent être plus marqués que chez les femmes.

  • Comment reconnaître une cystite ?

    Une cystite est causée par des agents pathogènes extérieurs qui atteignent la vessie en passant par l’urètre. À cause de l’inflammation, la vessie envoie plus souvent le signal d’uriner : l’envie fréquente d’uriner est l’un des symptômes classiques de la cystite. À chaque miction, une petite quantité d’urine est évacuée, ce qui s’accompagne de sensations de brûlure et de douleur qui peuvent causer des crampes dans le bas-ventre. L’urine peut être trouble ou même contenir du sang, dont une petite quantité peut déjà colorer l’urine en rouge.

  • Comment prévenir une cystite / une infection urinaire ?

    Les bactéries E-coli des intestins, qui pénètrent dans le corps par l’extérieur, sont la cause principale des infections urinaires et des cystites. À titre préventif, il est recommandé d’adopter les mesures suivantes :

    1) Chez les femmes, l’anus et l’orifice urinaire sont proches l’un de l’autre. Pour éviter que les bactéries passent de l’intestin à l’orifice urinaire, il est primordial, après chaque passage à la selle, de s’essuyer d’avant en arrière.
    2) Uriner 15 minutes, au plus tard, après chaque rapport sexuel.
    3) Pour garder intacte la flore naturelle de la muqueuse, utiliser pour la toilette intime de préférence un gel de douche non parfumé ou une lotion au pH neutre.
    4) Toujours boire beaucoup : tout l’organisme en profite et les voies urinaires sont continuellement rincées, ce qui réduit les risques d’infection.

  • Remèdes maison contre la cystite

    Même lorsque vous n’en avez pas envie parce que chaque passage aux toilettes est un supplice : il est primordial de boire beaucoup pour favoriser la guérison. Les tisanes diurétiques peuvent être un appoint utile. Éviter de boire de l’alcool, du café et du jus de citron. Également important : la chaleur. Que ce soit un bain relaxant, des bains de siège, un coussin chauffant ou une bouillote – la chaleur aide à détendre la vessie. Reposez-vous et dormez beaucoup, cela favorise la guérison.

  • Traitement naturel ou antibiotique de la cystite ?

    Dans la plupart des cas, une cystite se guérit bien à l’aide d’un remède naturel comme Femannose. La prise d’antibiotiques doit être la dernière option, lorsqu’il n’y a aucune amélioration, si la fièvre apparaît ou si la douleur s’intensifie.

  • Infection urinaire et calculs rénaux

    Les calculs rénaux sont constitués de dépôts cristallins, présents principalement dans les reins, mais aussi dans la vessie et dans les canaux urinaires. Les causes des calculs rénaux sont diverses et sont souvent imputables aux habitudes alimentaires et à des problèmes de métabolisme. Mais ils peuvent aussi être favorisés par des infections urinaires à répétition. Les bactéries qui modifient l’acidité des urines en sont la cause : l’alcalinité favorise l’apparition de calculs de phosphate.

  • Sang dans l’urine

    Si l’urine est colorée en rouge, cela ne signifie pas forcément qu’il y a présence de sang. La consommation de betteraves rouges peut en être la cause et l’urine retrouve sa couleur normale quelques temps après. En revanche, on peut trouver du sang dans l’urine à la suite d’une activité physique intense, comme courir un marathon. Dans la plupart des cas, la présence de globules rouges dans l’urine est liée à une maladie, mais cela n’est pas dramatique. Toutefois, lors d’une cystite, il y a rarement du sang dans l’urine. En principe, la cause de la présence de sang dans l’urine doit toujours être élucidée par un médecin.

  • Quand consulter un médecin ?

    En cas de symptômes de cystite, les femmes enceintes, les enfants, les hommes et les diabétiques doivent, en tous cas, consulter un médecin. Si la cystite dure plus de trois jours, si vous avez de la fièvre ou du sang dans l’urine, il est fortement recommandé de consulter un médecin.

Ou demandez conseil à la pharmacie près de chez vous

 
 

Vous avez des questions sur FEMANNOSE?

Contactez-nous !

info@melisana.be

Contactez nous