Femannose D-Mannose

Cystite :

l'agent responsable est déjà en nous

Le cystite est provoquée par des bactéries intestinales

Nonante pourcent des cystites sont dues à la bactérie Escherichia coli, en abrégé E. coli. Cette bactérie fait partie de notre flore naturelle où elle joue un rôle utile et sans danger : dans notre flore intestinale. L’urètre chez la femme ne fait que quelques centimètres de long et la distance entre l'anus et l'orifice inférieur de l'urètre est très courte. Les bactéries ont alors vite fait de se retrouver dans l'urètre, voire dans la vessie où elles peuvent être nocives à l’opposé des intestins.

Les bactéries peuvent arriver dans l’urètre et dans la vessie sans que la femme ne s’en aperçoive ou le sente. Des mécanismes de défense efficaces parviennent à écarter immédiatement le danger. Mais si le système immunitaire est affaibli, les E.coli peuvent s’attacher à la muqueuse et provoquer potentiellement une infection.

 

Les alliés de la cystite :

le froid, le sexe et le savon

Un système immunitaire affaibli offre aux infections les conditions idéales pour se développer. C’est une règle générale aussi bien pour les refroidissements que pour les cystites. Dans ce cas, notre organisme ne parvient pas à se défendre contre les microbes, qui peuvent se multiplier et nous rendre malade. Le froid favorise les cystite. Le froid réduit l'irrigation sanguine, particulièrement au niveau des muqueuses. C'est pourquoi il n'y a rien d'idiot à éviter de s'asseoir sur le banc froid du parc ou à enfiler un maillot sec après une séance de natation.

Et il en va de l'hygiène comme de beaucoup d'autres choses : trop est l'ennemi du bien. Dans ce cas, il s'agit de préserver le pH de la région génitale. Si vous abusez des savons parfumés, vous risquez de déséquilibrer ce pH et de faciliter la pénétration des bactéries.

Des rapports fréquents peuvent aussi provoquer l'une de ces pénibles infections urinaires. La muqueuse est irritée par les rapports et par ailleurs les bactéries pénètrent plus facilement par le frottement mécanique dans l’urètre qui est très courte chez les femmes.

Les symptômes de la cystite

Au secours, ça brûle !

Une douleur diffuse et une envie impérieuse d'aller aux toilettes – pour finalement n'émettre que quelques gouttes – peuvent être les premiers signes d'une cystite. Si des brûlures à la miction viennent s'y ajouter, il n'y a quasiment plus aucun doute. Plus l'infection est avancée, plus le besoin d'uriner et les douleurs spasmodiques s'intensifient.

Les bactéries ont gagné du terrain, la vessie est irritée et signale de plus en plus fréquemment qu'elle doit être vidée. L'urine peut être trouble et avoir une odeur désagréable et, parfois, contenir quelques globules rouges.

Quelle aide Femannose peut-il apporter en cas de cystite ?

Une cystite aiguë que l’on traite, guérit normalement en trois jours – par exemple avec Femannose. L'agent pathogène ne peut plus s’accrocher et est évacué avec l'urine. S’il n’y a pas d’amélioration dans les 3 jours ou si une fièvre apparaît, il est conseillé de consulter un médecin.

En effet, si l'agent pathogène s'est propagé au-delà de la vessie, il risque de provoquer une pyélonéphrite qui nécessite impérativement une prise en charge médicale. Femannose peut aussi être utilisé en association avec un antibiotique, car leurs modes d'action ne se concurrencent pas.

 

... et quelles autres mesures peuvent accélérer la guérison ?

Outre la prise de Femannose, quelques recommandations simples vous permettront de vous débarrasser au plus vite de cette cystite incommodante :

  • Boire beaucoup !
    Au moins deux litres par jour, pour bien rincer les voies urinaires et prévenir une nouvelle infection après la guérison.
  • Se protéger du froid !
    La chaleur favorise l'irrigation sanguine et la guérison.
  • Rester au calme !
    Dormez suffisamment et laissez votre corps se reposer.

Femannose

Femannose, qui contient deux composants que sont le D-mannose et l’extrait de cranberry, offre une nouvelle approche de traitement des cystites en cas d’infection aigüe et à titre préventif, pour adultes et enfants à partir de 14 ans.

Efficace pour le traitement et la prévention des cystites et des infections des voies urinaires.

  • Avantages du produit
    • Formule unique pour le traitement et la prévention des cystites et autres infections urinaires
    • Très bien toléré*
    • Sans développement de résistance
    • Femmes enceintes, allaitantes.
      Mais ne prendre le produit qu’après avoir consulté son médecin.
    • Goût fruité sans sucre ajouté
    • Naturel, vegan: sans gluten, lactose & agents conservateurs
    • Pour adultes et enfants à partir de 14 ans
    • Manifestation de l'effet possible dès la première prise


    (*) Etude Melisana Suisse – n = 73 personnes

    Domenici L. et al. : D-mannose : a promising support for acute urinary tract infections in women.
    A pilot study; European Review for Medical and Pharmacological Sciences (2016);20:2920-2925

    45 femmes âgées entre 18 et 65 ans avec symptômes de cystite aigue ont été incluses dans l’étude et traitées avec 3g de D-mannose pendant 3 jours et 1.5 g pendant 10 jours.

Ou demandez conseil à la pharmacie près de chez vous

 
 

Vous avez des questions sur FEMANNOSE?

Contactez-nous !

info@melisana.be

Contactez nous